Culture

Vestiges mis au jour par le séisme de Mila : Une délégation du ministère de la Culture et des Arts examine la découverte

Une délégation du ministère de la Culture et des Arts est en mission à Mila pour examiner les vestiges archéologiques mis au jour par les deux secousses telluriques qui ont frappé la région le 10 août dernier, a-t-on appris mardi. La délégation qui se compose du directeur général de l’Office national de gestion et exploitation des biens culturels protégés (OGEBC), Abdelkader Dehdouh, et de la directrice du Centre national de recherche en archéologie (CNRA), Amel Soltani, a examiné lundi le site archéologique à la cité El Amel (mechta Bourkaïd) où les failles et glissement de terrain provoqués par les deux secousses ont dévoilé des pierres taillées de diverses tailles, des tuiles, un bassin en pierre, des murs de construction et des colonnes cylindriques en plus d’autres sites. Il a été convenu de dépêcher «dans les prochains jours» une équipe spécialisée du Centre national de recherche en archéologie pour examiner les nouvelles découvertes et prendre les mesures de protection nécessaires du site qui figure, selon la même source, sur la liste de recensement général des biens culturels immobiliers de la wilaya de Mila. Ces vestiges représentent les ruines d’une ferme romaine occupant une superficie importante dans le prolongement du site archéologique romain du vieux Mila.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer